Depuis quelques temps je m' étais mis en tête de changer de vie, mais aussi de façon de " voir"la vie afin de prendre une autre direction. Je ne me suis jamais vraiment posé la question auparavant, j 'allais au gré des événements je m'adaptais plus ou moins, et finalement rien de décevant mais rien non plus d'excitant...Je m'éteignais d'année en année. La santé s'altérait j'ai enchainé phlébyte, pneumonie,sinusite chronique, soucis féminins etc etc... bobologie en tous genres. Quand on sait que le corps exprime le mal être mental, il y avait urgence pour moi à soigner mon "moi".

Alors crise de la quarantaine ou bien autre motivation, cela fait quelques mois toujours est-il maintenant que je ne garde que le primordial à mes yeux : mes enfants et mon désir d'exister !! Le reste ouste... Le père de mes enfants rendu à sa mère ...il ne l'avait jamais quitté réellement... et s'était de toute façon établi un plan de secours en recontactant une ex accro à lui et en se connectant sur des sites de rencontres!  Malgré un divorce conflictuel cela devrait s'arranger, il veut se remarier au plus vite avec sa nouvelle conquête virtuelle devenue réelle...

Sinon me concernant peu d'études, pas d'emploi, j'ai élevé mes enfants à plein temps pendant plus de 15 ans...et je n'ai aucun talent, ni don à exploiter de manière à me faire vivre, n'étant pas rentière mais plûtot sans un sou...Fallait donc se rendre à l'évidence la crise "d'indépendance"allait devenir plus difficile à gérer au quotidien. Après quelques nuits blanches et des démarches tout azimut j'ai obtenu un appartement sympa, des petits boulots et j'ai même repris le chemin des "études" en suivant une formation qualifiante de niveau III(bac+2). Même si concrètement je n'ai pas d'emploi depuis l'obtention il y a deux mois du diplôme , je suis contente de moi !! L'autosatisfaction c'est bien !!

Maintenant nouvelles missions pour moi : accéder à l'emploi et ...perdre du poids.